Année : 2005

Débats du port 2005 - En amont du projet urbain...

En amont du projet urbain, quelles marges de manœuvres artistiques ?

Les Débats du port 2 (Chalon-sur-Saône, avril 2005) Sur le thème « En amont du projet urbain, quelles marges de manœuvres artistiques ? »
Ce second séminaire de travail, consacré à l’étude du site du Port Nord de Chalon-sur- Saône et aux dispositifs d’expérimentations urbaines, aura lieu le vendredi 22 avril 2005. Il se déroulera dans la zone portuaire nord de Chalon au Bureau des Vérifications, sous le portique exactement.

Vendredi 22 avril, matin : déambulations, préambule aux « Débats du port 2 »
Pour débattre de la relation d’interdépendance entre les lieux et le geste créateur, les inter- venants seront amenés à rechercher, dans la zone portuaire, des points d’ancrage et d’y pro- poser leurs propres approches critiques du site. Comme on le dit souvent, la réflexion naît par « la force des choses en présence ». Pourquoi telle ou telle infrastructure dans la zone portuaire susciterait ce besoin de s’arrêter, de s’y confronter, de s’y maintenir temporaire- ment ou durablement ? « Sous quelles formes et jusqu’où » peuvent se dérouler sur le site Les débats du port ? Comment artistes, paysagistes, partenaires institutionnels, élus et représentants de collectivités locales, urbanistes, architectes, sociologues, chercheurs, journalistes, usagers, peuvent-ils intervenir dans un tel espace urbain portuaire et le trans-former ?

Les débats du port seront l’occasion de questionner la singularité du lieu et de scénariser de possibles mouvements de ville. Investir les lieux, leur temporalité, pour rendre présent ce qui ne se voit pas, pour faire surgir des signes de tension, des prises de position, des extensions de sens, des débordements, des repositionnements. Au regard des contextes urbains, ce « chantier de réflexion » et d’interventions temporaires in situ sera un moyen de chercher des réponses, d’apporter des éléments capables de déclencher un dialogue, et de confronter les collectivités à des situations inhabituelles, de faire émerger les contradictions dans la production de nouvelles dynamiques d’espaces.