AMP > Actions > Colloques > Evolution du paysage urbain parisien et
Année : 2016
Auteur :
Jeudy, Olivier
Nussaume, Yann
Perysinaki, Aliki-Myrto


Programme Evolution du paysage urbain parisien et risques climatiques
Poster Evolution du paysage urbain parisien et risques climatiques

Evolution du paysage urbain parisien et risques climatiques

« Evolution du paysage urbain parisien et risques climatiques », journées d’études, HESAM Université : explorations thématiques Confluence 2015, 4-5 février 2016.

Ces deux journées d’étude font suite à la 21ème Conférence sur le Climat (COP 21). Elles se proposent de réfléchir à l’impact des risques environnementaux sur la mutation des paysages urbains. Un tel sujet nécessite de préciser les notions de risque, mais également de régulation et d’adaptation au changement climatique. Jusqu’à quel point peut-on se protéger des risques ? Doit-on les accepter comme des moteurs d’évolutions ? Quels imaginaires environnementaux et techno-scientifiques transmettre aux générations futures face aux incertitudes des risques locaux et régionaux, métropolitains et planétaires ? Faut-il instituer de nouvelles normes environnementales et comment celles-ci impacteront-elles nos paysages urbains et nos qualités de vie ?

Ces journées d’étude sont focalisées plus spécifiquement sur le paysage urbain parisien et les actions mises en oeuvre par le Plan Climat et le Plan Biodiversité de la ville de Paris. Afin de favoriser les débats et réflexions, des exemples dans d’autres échelles spatiales et temporelles seront aussi présentés. Les interventions prendront en compte tant les transformations potentielles de la ville que la perception de ces transformations. Elles interrogeront l’essence même du paysage urbain en considérant des aspects principalement « matériels » susceptibles d’évoluer en se conformant à de nouvelles gouvernances environnementales : changement de formes et d’apparences topographiques, implantation de nouvelles constructions, ré-aménagement d’espaces publics, présences renforcées de nature et de biodiversité ; mais également en abordant d’autres aspects plus immatériels ou moins tangibles : transformation des imaginaires de la ville, temporalités et mesures urbaines.

L’une des premières hypothèses avancées pour ces journées d’étude est la suivante : si les directives actuelles du Plan climat et du Plan biodiversité entraînent une modification du bâti parisien, de son cadre de vie, à différentes échelles, elles ne prennent pas fondamentalement en compte sa résilience dans le sens d’une capacité à s’adapter aux évolutions environnementales. Cette manifestation s’adresse à diverses catégories d’acteurs (historiens, géographes, ingénieurs, sociologues, anthropologues, architectes, paysagistes, urbanistes, plasticiens, philosophes).

Ces journées d’étude sont financées par la ComUE heSam dans le cadre de l’appel à projet explorations thématiques Confluence 2015 qui associe l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV), l’Université Paris 1, le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers (ENSAM), avec le soutien de l’Atelier Parisien d’Urbanisme (APUR).