AMP > Historique

Historique

Dénommée, à l’origine, « Jardins, Paysages, Territoires » (JPT), l’équipe de recherche a été fondée en 1994 par le paysagiste Bernard Lassus, fondateur du DEA éponyme et lauréat du grand prix du paysage en 1996. Elle s’inscrivait dans la mouvance des idées développées par Augustin Berque, Michel Conan, Pierre Donadieu, Bernard Lassus, Alain Roger qui portaient le DEA « JPT », première préparation à la formation doctorale française sur le paysage. Ce groupe de recherche se donnait pour but l’exploration de la question du paysage dans ses expressions historiques, géographiques, archéologiques, philosophiques, sociologiques, esthétiques (cf. rapport d’habilitation du DEA JPT, 1993).

En 2005, lors de la reconduction de son habilitation par le Bureau de la Recherche Architecturale, Urbaine et Paysagère (BRAUP), l’équipe – largement remodelée en raison d’un renouvellement de ses membres et l’élargissement des problématiques abordées –, a décidé de modifier sa dénomination et de prendre pour intitulé celui d’« Architecture, Milieu, Paysage » (AMP). Tout en restant la question centrale de la réflexion, la notion de paysage s’articule de manière plus explicite avec les domaines de l’architecture – au centre des enseignements de l’institution d’accueil - et à la notion de milieu, ce dernier étant entendu comme la relation d’une société à son environnement (Berque, 1994). L’approche spécifique d’AMP se fonde sur la rencontre entre les sciences humaines et sociales et les domaines relevant du projet spatial – à la fois architectural, urbain et paysager -, en rejoignant dans la dernière décennie la réflexion sur la transformation soutenable des milieux et, plus récemment, la transition des territoires. Pilotée par Augustin Berque et par Jean-Pierre Le Dantec entre 1999-2009, codirigée ensuite par Arnaud Laffage, Yann Nussaume et Philippe Nys, l’équipe AMP (ex-JPT) est actuellement dirigée par Yann Nussaume, architecte, professeur HDR dans le groupe de disciplines « Ville et territoires ».

En 2014, suite à la dynamique impulsée par les réformes nationales et par le positionnement de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette (ENSAPLV) dans le cadre des pôles de recherche en cours de reconfiguration et de la création du département recherche à la Villette en 2012, l’unité AMP a rejoint le Laboratoire Architecture Ville Urbanisme Environnement (LAVUE), Unité Mixte de Recherche sous la tutelle du CNRS et du Ministère de la Culture et de la Communication. Après cinq ans d’implication et de collaboration actives, l’affiliation de l’unité AMP à l’UMR LAVUE prend fin en décembre 2019.

Depuis janvier 2020, l’équipe AMP est devenue Unité de Recherche autonome pilotée par une co-direction : Rosa De Marco, Olivier Jeudy, Yann Nussaume.
S’inscrivant historiquement dans une dynamique de recherche autour des notions de « paysage » et de « milieu », le projet scientifique de l’équipe « Architecture, Milieu, Paysage » (AMP) interroge les pensées et les fabriques des territoires contemporains, les mutations des paysages ruraux, urbains et périurbains, les innovations architecturales, en termes de milieux soutenables, habitables, vivants.