AMP > Équipe > Docarragal Montero, Hector
Docarragal Montero, Hector

Site perso. : Urban Vernacular Tools

Architecte diplômé à l’Université Polytechnique de Madrid en 2006 et actuellement doctorant à ENSA Paris La Villette financé par un contrat doctoral du ministère de la culture. Ecole doctorale 434 – Paris 1 Panthéon Sorbonne. Diplômé du post-master « Recherche en architecture » en 2019. Diplômé Concepteur européen Passive House en 2015. Diplômé du master DEA « Design et Environnement » à Paris 1 Panthéon Sorbonne en 2010. Diplômé du master « Histoire de l’architecture » à Paris 1 Panthéon Sorbonne en 2009.

Sous la direction de Yann Nussaume et Denis Bruneau (GRECCAU à l’ENSAPBx) il réalise une thèse de doctorat intitulée : Le « permis d’innover, d’expérimenter, de faire » ou la capacité normative des architectes face aux réglementations environnementales. La loi ESSOC et les nouvelles approches expérimentales du projet.

Activités d’enseignement

Enseignement ENSAPLV
- Participation à l’encadrement en groupe de projet des étudiants de Licence 3ème année - 1er semestre.
- Participation dans un groupe de projet de Master 2, 5ème année - 1er semestre.
- Intervenant dans le groupe de projet PFE (Projet fin d’études) « Paysage/s : architecture, processus territoire soutenable » (Master 2)
- Intervenant en Post-Master International « Recherches en architecture », Immersion AMP

Publications


2021

Vers une écologie de l’expérimentation « hors norme » des ressources matérielles en architecture

par Docarragal Montero, Hector; Jeudy, Olivier
Les nombreuses normes en vigueur en France apparaissent souvent comme un obstacle à la transition écologique dans les projets d’architecture. Devant ces difficultés, l’État a voulu mettre en œuvre des dispositifs dérogatoires : les récentes lois ESSOC et LCAP. Ces lois favorisent-elles réellement une approche écologique des matériaux en architecture ? Afin d’apporter une réponse à cette question, le (...)
2020

198 Contributions pour penser la ville. Et demain on fait quoi ?

par Docarragal Montero, Hector
« La raison qui les fait sortir de la ville était le désir de retrouver la campagne et d’échapper aux désagréments de la ville. La raison qui les y ramène est qu’il n’y a plus de campagne là où ils sont et qu’ils désirent retrouver les avantages de la ville. Mais quand tout sera partout, où que vous alliez vous ne trouverez rien de tangible ni de spécifique ». (Christopher Alexander et Serge Chermayeff, (...)

Projets de recherche


2021

Individuel Dess(e)in. Quel avenir pour le parc des maisons individuelles...

par Boussaidi, karima; Dias, Mariana ; Docarragal Montero, Hector; Durand, Anne; Hilaire, Philippe; Jeudy, Olivier; Lopez Diaz, Maria; Lopez, Luis; Meziane, Tarik; Nussaume, Yann; Nys, Philippe; Tarantola, Francesca; Varlet, Caroline
Individuel Dess(e)in. Quel avenir pour le parc des maisons individuelles en première couronne des agglomérations françaises face à la transition énergétique ? Contrat de recherche débuté en janvier 2019 Projet financé par le ministère de la Culture dans le cadre du programme interministériel de recherche « Architecture du XXe siècle, matière à projet pour la ville durable du XXIe siècle », 3e session. (...)

Colloques


2020

La norme et son contraire

par Docarragal Montero, Hector
Depuis la première formulation du développement durable dans le rapport Brundtland en 1987, qui a été suivi par différents sommets et accords sur la Terre, s’est formé un imaginaire écologique normatif propre à guider rationnellement la construction d’une société « idéale » entre différentes nations. En France, le renforcement de normes de construction, notamment les réglementations thermiques RT2012 et (...)
2020

Colloque Jean Baptiste Says 2020 : Imaginer le futur à partir du passé

par Docarragal Montero, Hector
Introduction du colloque : Blandine Laperche, Joelle Forest Conférence d’ouverture de Michel Cotte : « Eclairer la modernité : retour sur quelques situations historiques d’innovation technique, le cas Marc Seguin » Les sociétés occidentales contemporaines sont marquées du sceau du « jeunisme ». La chasse aux rides est ouverte, le remplacement des séniors par les plus jeunes privilégiés, la consommation (...)