AMP > Formations > Master > Séminaires de recherche > Séminaire Architecture/S et Paysage/S
Année : 2020

a p se lection me moires soutenus 2010 2018.pdf

Séminaire Architecture/S et Paysage/S

Séminaire Architecture/S et Paysage/S

Equipe enseignante

Rosa De Marco (responsable coordinatrice), Corinne Luxembourg, Catherine Franceschi-Zaharia, Catherine Szanto, Célia Lebarbey, Anne Durand, Brent Patterson

Objectifs

Acquérir les bases d’une culture du paysage au travers de la diversité des approches dont il fait l’objet, et de leur pertinence architecturale. Explorer les apports des pensées du paysage dans la conception et la réalisation de projets de transformation des lieux : projets d’architecture, projets urbains, projets artistiques, projets de territoire, projets de paysage, etc. Interroger les modèles culturels soutenant les politiques contemporaines de l’aménagement du territoire, du “paysagement”, du développement durable.

Contenu

Mot inventé pour désigner tout ou partie d’une image peinte, le paysage aujourd’hui ne cesse de former et d’informer l’aménagement des espaces contemporains, qu’ils soient extraordinaires ou ordinaires, exceptionnels ou quotidiens. Son importance aujourd’hui acquise pour projeter le devenir des lieux, nécessite une formation adéquate à la complexité de son domaine, au renouvellement des pratiques architecturales et urbaines qu’il induit, au déplacement des problématiques territoriales et environnementales qu’il suscite.

Le séminaire “Architecture/s et Paysage/S” propose donc un parcours de formation sur trois semestres à l’issue duquel les étudiants disposeront des bases suffisantes pour penser et projeter ensemble architecture, ville et paysage.
Le premier semestre du séminaire propose une première rencontre avec ce domaine de connaissances. Il s’agira dans un premier temps d’aborder la notion de paysage, ses relations avec d’autres notions (espace, site, lieu, milieu, environnement, territoire, nature, jardin, ...), ses domaines d’usages, ses potentialités d’invention et de création, afin de bien comprendre sa pertinence et ses apports dans l’acte même de la conception architecturale et urbaine.
Dans un deuxième temps, il s’agira d’analyser des réalités concrètes, à la fois politiques et spatiales, territoriales et environnementales au sein desquelles cette notion est mobilisée. La présentation de cas d’études, relevant des époques clés du paysage, de la Renaissance à nos jours, permettra de mieux comprendre les sources de la nouvelle émergence du paysage.

Une sortie de terrain est prévue au domaine d’Ermenonville et dans ses entours, haut lieu du paysagisme français du XVIIIe en débat avec les principes de l’architecture du paysage en Grande Bretagne. Elle permettra d’appréhender, in situ, la construction de ce domaine depuis sa conception jusqu’à ses transformations les plus récentes, ainsi que les enjeux contemporains patrimoniaux, urbains et paysagers du vaste territoire régional et inter-régional dans lequel il se situe.

Dans la continuité du séminaire, et de l’optionnel ‘Initiation à la recherche’, les étudiants seront encadrés et accompagnés dans l’élaboration de leur sujet de mémoire de fin d’études.

Mémoires soutenus

Memoire_Celia_Lebarbey_intro