AMP > Formations > Post-master Recherches en architecture

Post-master Recherches en architecture

Post-master International Hesam Université « Recherches en Architecture »

Proposé en troisième cycle de l’ENSA Paris-La-Villette, le Post-master « Recherches en Architecture » se définit comme une porte d’entrée favorisant et préparant à l’inscription en doctorat d’architecture et/ou instillant de nouveaux questionnements dans la pratique de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage. Il se présente comme une année d’introduction à la recherche : au cours de la formation, les étudiants s’immergent dans un laboratoire pour y développer leur propre problématique et réflexion.
Le post-master « Recherches en Architecture » vise une meilleure compréhension des processus qui façonnent la ville et les territoires. Il se destine à des étudiants ayant déjà une connaissance élaborée de ces phénomènes, qu’ils soient détenteurs d’un diplôme d’architecte ou d’un master en géographie, paysage, aménagement du territoire, etc., diplômés en France ou ailleurs.

Deux objectifs possibles :

- Se lancer dans un doctorat, enrichi/e de connaissances scientifiques et informé du fonctionnement du système doctoral. Le post-master initie aux pratiques de recherche et forme à la constitution des “pièces écrites” qui accompagnent et valorisent la vie de tout chercheur : rédaction d’articles, de posters, de mémoires, de réponses à appels d’offre de recherche, de dossiers de financement de thèses – tels que les Conventions Industrielles de Formation par la Recherche (CIFRE), les contrats doctoraux du ministère de la Culture ou de l’École Doctorale, les bourses de la Région Île-de-France, etc.

- Rejoindre la vie professionnelle, enrichi/e de nouvelles compétences. Le post-master propose un approfondissement de savoirs et savoir-faire dans les domaines de l’architecture, de la ville et des territoires (études analytiques, méthodes d’observation, travail interdisciplinaire, etc.).

Pour plus d’informations générales sur le Post-master « Recherches en Architecture », voir les sites internets de l’ENSAPLV et du DPEA

Immersion AMP

Présentation de l’Immersion au sein du laboratoire « Architecture Milieu Paysage »

Le laboratoire de recherche AMP propose aux étudiants de questionner la transformation des lieux, des paysages et des architectures face aux enjeux du développement soutenable des territoires. La formation interroge les modes de compréhension ainsi que les formes de perception en jeu – diversifiés en fonction des cultures et de leurs environnements. Appuyée sur les recherches du laboratoire, l’immersion AMP associe des cours fondamentaux, des conférences et des ateliers méthodologiques. Les interventions proposées sur les changements de conception et de perception des processus de projet et sur l’influence des milieux dans la conception des territoires ont pour objectif de sensibiliser les étudiants aux recherches sur l’architecture et le paysage ; de leur enseigner les évolutions techniques, esthétiques et territoriales en vue des transformations écologiques ; de les aider à construire une problématique de recherche en lien avec les questions d’actualité nationales et internationales.

L’équipe « Architecture Milieu Paysage » contribue aux réflexions sur les approches sensibles, esthétiques, médiatiques et sémantiques des milieux, des architectures et des paysages, développées à l’échelle internationale. L’Unité de Recherche AMP est membre d’UNISCAPE, un réseau universitaire européen dans le domaine du paysage, et a établi de nombreux partenariats avec des établissements d’enseignement et de recherche étrangers : notamment en Amérique du Nord (au Canada, avec l’Institut d’Urbanisme et d’Architecture du Paysage de l’Université de Montréal) et en Asie (au Japon, en Corée du Sud et en Chine, avec la création d’un laboratoire commun avec l’Université de Tianjin, à l’issue du programme Asia-Link porté par l’équipe de 2005 à 2009). Ses membres s’efforcent de tisser des liens entre recherche, pratique et formation. Face aux enjeux énergétiques, écologiques et climatiques, les démarches pédagogiques initient de nouveaux outils et processus de projets à différentes échelles architecturale, urbaine et paysagère.

Objectifs :

- Sensibiliser les étudiants aux questions et recherches contemporaines sur l’architecture et le paysage

- Saisir les évolutions techniques, esthétiques et territoriales en vue des transformations écologiques

- Construire une problématique de recherche en lien avec les questions d’actualité nationales et internationales

Organisation :

- Enseignements fondamentaux : Cours sur les domaines du paysage et de l’architecture liés aux questions écologiques, urbaines et territoriales

- Approfondissement des sujets de recherche : Séances méthodologiques : constitution de fiches de lecture, élaboration d’un état des connaissances en lien avec le sujet choisi par l’ étudiant

- Recherches contemporaines et pratiques professionnelles : Conférences sur les questions d’actualité

Mots clefs

Paysage / Milieu / Architecture / Développement durable /
Transformations des territoires / Rural / Urbain / Périurbain /
Architecture soutenable / Transition énergétique /
Processus de projet / Rapport sensible à l’espace et à la nature /
Climat / Ambiance / Vernaculaire / Zones à risque /
Comparaisons internationales

Equipe enseignante

Equipe enseignante

Responsables de la formation

- Olivier Jeudy, vidéaste et philosophe, docteur en Esthétique, maître de conférences associé ENSA Paris La Villette
- Yann Nussaume, architecte, docteur en Géographie (architecture et paysage), HDR, professeur ENSA Paris La Villette
- Philippe Zourgane, architecte, docteur en Architecture, Maître de conférences ENSA Paris Val de Seine

Coordination

- Olivier Jeudy, vidéaste et philosophe, docteur en Esthétique, Maître de conférences associé ENSA Paris La Villette

Intervenants de l’équipe AMP

- Xiaoling Fang, architecte, docteur en Philosophie et Sciences sociales (architecture et paysage), enseignante ENSAPLV
- Michel Hoessler, paysagiste, urbaniste, agence TER, enseignant ENSAPLV
- Louis Lopez, sociologue, Maître de conférences ENSAPLV
- Corinne Luxembourg, géographe, HDR, Maître de conférences ENSAPLV
- Hector Montero Docarragal, architecte, doctorant AMP
- Philippe Nys, philosophe, docteur en Philosophie et Lettres, professeur émérite Université Paris 8
- Imène Ouali, architecte, doctorante AMP
- Aliki-Myrto Perysinaki, architecte ingénieur, docteur en Architecture et Ville, Maître assistante Liverpool John Moores University
- Séverine Roussel, architecte, Maître de conférences ENSAPLV
- Caroline Varlet, architecte, chargée d’enseignement à l’EHESS en Sciences Sociales
- Catherine Szanto, paysagiste, docteur en Architecture (paysage), Maître de conférences associée ENSAPLV

Collaboration avec la formation DSA « Projets urbains »

- Philippe Hilaire, paysagiste, Maître de conférences ENSAPLV
- Hervé Thomas, sociologue, enseignant ENSAPLV

Mémoires soutenus

Mémoires soutenus 2012/2017

Dima AL NABOULSI
Le patrimoine architectural de la première moitié du XXe siècle au Liban face aux législations, 2016-2017.

Mandana BAFGHINIA
Smart Cities, entre jeu et réalité, 2014-2015. (Travail poursuivi en thèse)

Jonathan BRUTER
Impacts de la transition écologique sur les relations entre architectes et paysagistes dans le processus de projet, 2012-2013. (Travail poursuivi en thèse)

Camille COSSON
Impact du séisme du 11 mars 2011 sur la pratique des architectes japonais : rupture ou évolution ?, 2015-2016. (Travail poursuivi en thèse)

Julián GUTIERREZ TORRES
La résilience comme approche émergente du projet architectural face au risque d’inondation par la crue, 2013-2014.

Halfaoui JAZI
Toitures végétalisées : ver(t)s un nouvel horizon du paysage urbain parisien ?, 2013-2014.

Chang Dong KIML’ANRU
générateur de paysage urbain aux caractéristiques récurrentes. Le cas d’étude “La Muette” à Garges-lès-Gonesse (95), 2014-2015.

Minsu LEE
Le concept de hub entre ville et architecture : dépassement de l’idée de gare pour les nouveaux pôles du Grand Paris, 2013-2014.

Florent MAZOYER
Densification de l’estran urbain lyonnais. Émergence d’un habitat proto-intermédiaire, 2016-2017.

Fatima MEGHIT
La (re)valorisation des grands ensembles. Les grands ensembles, “matière” à projet pour de nouveaux pôles urbains (France XXe-XXIe siècles), le cas du Noyer Renard à Athis-Mons (91), 2016-2017.

Tarik MEZIANE
Le devenir du parc des maisons individuelles existantes face à leur obsolescence thermique et spatiale, 2014-2015.

Sandrine MOUNIER OUFKIR
L’interculturalisme dans le projet urbain à Montréal, 2012-2013. (Travail poursuivi en thèse)

Imène OUALI BOURAHLA
Enjeux du projet de paysage dans le cadre de la requalification des décharges. Le cas du parc de Fresh Kills à New York, 2014-2015. (Travail poursuivi en thèse)

Nguyen Thuy An PHAM
Transformation des paysages urbains d’Ho Chi Minh Ville (1859-2014) et son rapport à l’eau : le cas de la nouvelle zone urbaine Saigon Sud, 2013-2014.

Yasaman SHEYKH BAHAEI
Le “paysage thermique” de la ville d’Ispahan en question : quelles régulations ?, 2015-2016.

Vincent SOUQUET
Les nouvelles formes vernaculaires en Bretagne, 2012-2013. (Travail poursuivi en thèse)

Orientations bibliographiques

Bibliographie sélective 2016

« Le paysage à l’épreuve de la transition énergétique », Projets de paysage [En ligne], n°10, 2014.
« Des défis climatiques », Les Carnets du paysage, n° 17, Arles, Actes Sud/ENSP, 2008.
AFEISSA Hicham-Stéphane (dir.), Ecosophies. La philosophie à l’épreuve de l’écologie, Paris : MF, 2009.
BERQUE Augustin, La mésologie, pourquoi et pour quoi faire ?, Nanterre : Presses universitaires de Paris Ouest Nanterre La Défense, 2014.
BERQUE Augustin, CONAN Michel, DONADIEU Pierre, LASSUS Bernard, ROGER Alain, Mouvance. Cinquante mots pour le paysage, Paris : La Villette, 1999.
BONNET Frédéric, Extension du domaine de l’urbanisme, Marseille : Parenthèses, 2014.
CHOMARAT-RUIZ Catherine (dir.), Nature urbaine en projets, Paris : Archibooks, 2014.
CLERGEAUT Philippe, BLANC Nathalie, Trames vertes urbaines, Paris : Le Moniteur, 2013.
CONTAL Marie-Hélène (dir.), PERYSINAKI Aliki-Myrto (coord.), Ré-enchanter le monde. L’architecture et la ville face aux grandes transitions, Paris, Gallimard/Alternatives, 2014.
DELBAERE Denis, La fabrique de l’espace public. Ville, paysage et démocratie, Paris : Ellipses, 2010.
DONADIEU Pierre, Sciences du paysage. entre théories et pratiques, Cachan : Tec et Doc - Lavoisier, 2012.
FREY Pierre, Learning from vernacular : Pour une nouvelle architecture vernaculaire, Arles, Actes Sud, 2010.
GUILLOT Xavier (dir.), Espace rural et projet spatial, vol 2. Vers un nouveau pacte ville-campagne ?, Saint-Etienne : publications de l’Université de Saint-Etienne, 2012.
JEUDY Olivier, NUSSAUME Yann, PERYSINAKI Aliki-Myrto (dir.), Paysages urbains [parisiens] et risques climatiques, Paris : Archibooks, 2016.
KHAN Ahmed, ALLACKER Karen (eds.), Architecture and Sustainability : Critical Perspectives for Integrated Design. Generating sustainability concepts from architectural perspectives, Leuven : ACCO, 2015.
LAFFAGE Arnauld, NUSSAUME Yann (dir.), De l’enseignement du paysage en architecture, Paris : La Villette, 2009.
LUGINBUHL Yves, HOWARD Peter, TERRASSON Daniel (eds), Landscape and sustainable development. The French perspective, London : Ashgate, 2015.
MAGNAGHI Alberto, La Biorégion urbaine, petit traité sur le territoire bien commun, (trad. E. Bonneau), Paris, Association culturelle Eterotopia, 2014.
MANGIN David, MASBOUNGI Ariella (dir.), Agir sur les grands territoires, intégrer les périphéries dans une démarche de ville durable, Paris : Le Moniteur, 2009.
NUSSAUME Yann, PERYSINAKI Aliki-Myrto, SERY Johanna, La maison individuelle : vers des paysages soutenables ?, Paris : La Villette, 2012.
TERRIN Jean-Jacques, Le Projet du projet, Marseille : Parenthèses, 2014.
VIGANO Paola, Les territoires de l’urbanisme, le projet comme producteur de connaissance, Genève : MétisPresses, 2012.
WACHTER Serge, La ville interactive : L’architecture et l’urbanisme au risque du numérique et de l’écologie, Paris : L’Harmattan, 2010.
ZOURGANE Philippe, « Paysage et Politique, le management du territoire par l’esthétique », dans SCOTINI Marco (dir.), Art, Espace, Politique, Paris : Eteretopia, 2015.

Inscriptions 2020

Inscriptions 2020-21

La formation est ouverte aux :

- Architectes diplômés en France ou à l’étranger
- Titulaires de masters universitaires (mention bien ou très bien) ou d’un diplôme équivalent portant sur des enjeux spatiaux.
- Étudiants en master (Architecture ou autres) sous réserve de l’obtention du diplôme en cours
- Étudiants étrangers maîtrisant le niveau de langue française requis Niveau Français requis (à télécharger)

L’admission se fait dans la limite des 60 places , sur examen d’un dossier de candidature par le conseil du Post-Master.

/// Calendrier et modalité de la sélection des candidatures 2020 :

Une page dédiée au dépôt de candidatures sera active dans les périodes indiquées ci-dessous sur le site du Post-master Recherches en architecture à cette adresse :
https://dpearea.wordpress.com/inscriptions/

1ere session
ouverture dépôt de candidatures exclusivement en ligne : 1er juin à partir de 10H
fin dépôt : 30 juin à 10H
Communication sur ce même site des résultats la semaine suivante et inscription immédiate

2e session
ouverture dépôt de candidatures exclusivement en ligne : 1er septembre à partir de 10H
fin dépôt : initialement prévu le 7 septembre, prolongé exceptionnellement jusqu’au 28 septembre 2020 à 10h00 compte tenu du calendrier des soutenances du PFE qui ont lieu cette année en septembre.
Communication sur ce site des résultats la semaine suivante et inscription immédiate.

ATTENTION : Pour les étrangers hors Union Européenne n’ayant pas de titre de séjour, la date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 30 juin 2020

Pour des demandes d’informations complémentaires, vous pouvez contacter :
Marie Françoise Sotto, Responsable des Post-diplômes Hesam Université / DSA
Email / marie-francoise.sotto@paris-lavillette.archi.fr
Tél./ 01 44 65 23 45

//// Constitution du dossier

Le dossier qui sera déposé en ligne comportera :

Le formulaire à compléter en ligne
Un curriculum vitæ
Une lettre de motivation (1 page)
Une esquisse de projet de recherche max 3/5 pages précisant :
– Le champ d’investigation pressenti et éventuellement le laboratoire d’accueil envisagé (si connu d’avance),
– l’objet d’étude,
– les questions posées,
– les méthodes envisagées (techniques de recherche et références architecturales, urbaines et paysagères engagées)
– un début de bibliographie
Un scan du (ou des) diplôme(s) obtenu(s), avec traduction française officielle pour les diplômes en langue étrangère
Une attestation de maîtrise de la langue française pour les étudiants étrangers non francophones (cf. formulaire Niveau Français requis à télécharger)
Pour les étudiants d’origine hors Union Européenne et demeurant en France, un scan de la carte de séjour (une carte de séjour stagiaire n’est pas valable)
Pour les étudiants ressortissants d’un pays partenaire de Campus France, le numéro d’identifiant de Campus France

La sélection se fera uniquement sur dossier.

Montant des droits d’inscription : 1000 € + sécurité sociale étudiante (217 € en 2017)

Archives

Programme dpea immersion amp 2014-2015
Programme DPEA Immersion AMP 2015-2016
Programme DPEA Immersion AMP 2016-2017
Programme DPEA Immersion AMP 2017-2018