AMP > Publications > Continuités et discontinuités dans (...)
Année : 2019
Auteur :
Luxembourg, Corinne

Continuités et discontinuités dans les modes d’habiter d’élèves envisagées au prisme d’une résidence artistique

Corinne Luxembourg, « Continuités et discontinuités dans la construction des modes d’habiter d’élèves, envisagées au prisme d’une résidence artistique », Les Cahiers Quamoter, 2019

La prise en compte de la spatialisation traverse, depuis plusieurs décennies, les sciences humaines et sociales, mais également tout ce qui traite d’une façon ou d’une autre des rapports des sociétés à leur environnement. La déclinaison de ce « tournant géographique » interroge la notion de territoire, d’appropriation quotidienne de l’espace, du rapport au lieu, des modes d’habiter.

L’accompagnement de la résidence artistique de Clémentine Baert Parcourant soi a été l’occasion d’approcher la notion de quotidienneté et de l’habiter à partir du travail auprès de jeunes élèves et de l’interprétation graphique réalisée par des étudiants de l’Université d’Artois.Au premier semestre 2017, s’est déroulée une résidence territoriale artistique et culturelle en milieu scolaire, menée par Clémentine Baert (autrice, comédienne, metteuse en scène), sur le territoire d’Asnières-Gennevilliers (Hauts-de-Seine), financée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France et portée par le T2G, Centre Dramatique National, situé à Gennevilliers.

Voir en ligne : https://f.hypotheses.org/wp-content...