AMP > Publications > De la promenade considérée comme acte (...)
Année : 2012
Auteur :
Szanto, Catherine

De la promenade considérée comme acte esthétique

SZANTO Catherine, « De la promenade considérée comme acte esthétique », Paris, Les Cahiers de la recherche architecturale et urbaine, déc. 2012, pp. 144-149.

Résumé

La promenade – l’une des multiples manières de marcher – est une attitude de marche particulière, où le promeneur se rend disponible aux sollicitations des qualités spatiales polysensorielles des lieux qu’il traverse. Mêlant perception et imagination, la promenade est un « acte de construction de sens », requérant la « compétence de situation » du promeneur.

Abstract

“Taking a walk” (se promener), as opposed to other ways of -and motivations for -walking, implies an acute, multi-sensory receptivity to places crossed. Combining perception and imagination, the taking of a walk is synonymous with the “construction of meaning” and requires a “situational competence” on the part of the walker.

Article [en ligne]