AMP > Publications > Vers une écologie de l’expérimentation «
Année : 2021
Auteur :
Docarragal Montero, Hector
Jeudy, Olivier


Mots clés :






hdocarragal ojeudi craup 2021e.pdf

Vers une écologie de l’expérimentation « hors norme » des ressources matérielles en architecture

Les Cahiers de la Recherche Architecturale Urbaine et Paysagère - Penser l’architecture par la Ressource - Étendre le périmètre de pensée de la ressource

Les nombreuses normes en vigueur en France apparaissent souvent comme un obstacle à la transition écologique dans les projets d’architecture. Devant ces difficultés, l’État a voulu mettre en œuvre des dispositifs dérogatoires : les récentes lois ESSOC et LCAP. Ces lois favorisent-elles réellement une approche écologique des matériaux en architecture ? Afin d’apporter une réponse à cette question, le présent article s’intéresse dans un premier temps à trois projets lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt de 2018 « Permis d’innover » (loi LCAP), qui ont la particularité d’ouvrir de nouvelles perspectives de valorisation des matériaux en architecture par une approche expérimentale de dérogation aux normes. Dans un second temps, il interroge l’efficacité des usages de matériaux « non homologués » et leur potentiel à redéfinir de nouvelles conditions de performance. Les dispositifs institutionnels des lois LCAP et ESSOC pourraient être aussi consolidés en s’inspirant de pratiques alternatives « hors normes » comme mode opératoire. Simultanément, la validation de la capacité d’autres matériaux pour créer des solutions écologiques inédites consoliderait ce champ d’expérimentation en cours.

Voir en ligne : Vers une écologie de l’expérimentation « hors norme » des ressources matérielles en architecture